Mrjobllackrunning

Blog sur la course à pieds. Les expériences, les objectifs, les entrainements et la préparation.

About me

La course, c’est devenue une passion. Avant d’en arriver là, j’ai fait du chemin. Voici mon histoire:

J’ai toujours effectué un sport depuis tout petit. Très jeune, je me suis tourné naturellement vers le football. J’ai commencé à 5 ans.  Vers l’âge de 10 ans, j’ai débuté le basket-ball. Puis 2 ans plus tard, je suis retourné au football.

Ce sport ne m’a plus quitté jusqu’à mes 29 ans. Entre les blessures à répétitions aux genoux (3 opérations déjà, oui bonjour l’arthrose) et le manque de motivation, le plaisir n’y était plus. Le petit garçon qui s’amusait sur les terrains avant grandit et perdu le plaisir au fil du temps.

J’ai marqué une pause d’une année entre 2016 et 2017 sans faire le moindre sport. Avec la naissance de deux garçons, le temps pour effectuer une activité sportive était très restreint. Je suis passé d’un poids de 85kg à quasi 100kg.

Rien de plus facile que la malbouffe pour s’apitoyer sur son sort

Le DECLIC

Si tu veux changer de vie, soit tu trouves un moyen, soit tu trouves des excuses

C’est le jour où je suis monté sur la balance et que le résultat affichait 100.2 kg que j’ai compris que le « laisser-aller » fait des dégâts.

Dès lors, j’ai entrepris un changement radical de mes mauvaises habitudes. Plus de sport, meilleures hygiènes de vie et se fixer des objectifs.

2017, année du changement. J’ai commencé par me fixer 3km. Les premières courses étaient laborieuses. Puis avec le temps, j’ai « encaissé » les entrainements et poursuivis sur du 5km puis 10km. Mon record cette année-là était à 15km. A la fin de l’année, je m’étais fixé 300km au total et les ai atteints avec 338km sur la totalité de mes entrainements avec une vitesse moyenne par km de 5’45. Le sentiment d’autosatisfaction était à son paroxysme.

Dès lors, la question suivante s’est posée: Pourquoi ne pas rendre concret mes entrainements par des courses en compétition?

Ainsi, l’année 2018 a marqué un tournant dans ma progression. Entre les premiers semi-marathons et les entrainements plus poussés, j’ai fait pas mal de route. De Paris à Barcelone en passant par Milan et les courses populaires en Suisse, j’ai effectué un total de 14 courses avec un temps moyen en semi-marathon de 1h52.

En 2018, j’ai fait 400km de course avec un objectif fixé à 500 km mais j’ai dû marquer des temps de pause (2 mois en été et un mois en hivers) afin de ne pas me « griller ». Le corps doit aussi apprendre à se relâcher.

J’ai progressé dans mes courses avec une vitesse moyenne à 5 min par km. J’ai également amélioré ma technique de course.

Au niveau du poids, j’ai actuellement un poids de 84.3kg et tous ces efforts ont été récompensé. Je suis fier de moi mais je ne compte pas m’arrêter là.

Maintenant que j’ai partagé d’où je viens, je me fixe des objectifs pour savoir où je vais…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :